mer.

04

avril

2012

Demain on rase gratis !

Le candidat socialiste a présenté « sa feuille de route » pour les premières mesures qu’il prendrait s’il était élu et sans surprise, c’est un florilège de promesses habituelles et coûteuses dont le véritable et seul objet est de gagner les élections législatives.

 

Le candidat socialiste a juste oublié les contraintes budgétaires de la crise et les conséquences catastrophiques d’un dérapage incontrôlé des dépenses qui abaisserait la notation de la France et augmenterait ses taux d’emprunt.

 

La « feuille de route » du candidat socialiste c’est d’bord et surtout une voie sans issue.

 

Lionnel LUCA