jeu.

08

sept.

2011

A côté de la plaque

Le vote sur le deuxième plan d'aide à la Grèce a lieu tous les jours dans les bourses du monde qui ont déjà considéré qu'il était caduc.

 

Il est donc paradoxal que tous les Parlements Européens aient à débattre d'un texte mort né...

 

Pour la France, la solidarité envers la Grèce se traduit par un alourdissement de la dette nationale et par des mesures de rigueur qui ne peuvent que ralentir la croissance et aggraver le chômage.

 

Les États Européens n'échappent pas à la nécessité de revoir leur copie avec d'autres mesures pour rétablir la confiance des marchés.

 

 

Lionnel LUCA