mer.

13

juil.

2011

50 députés pour le Respect de la Nation

A l'occasion de la fête nationale, Lionnel LUCA a déposé avec 49 de ses collègues, une proposition de loi qui ne permette plus les outrages à la nation sous prétexte « d'expression culturelle ».

 

Si l'injure fondée sur la nationalité est réprimée dans la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, il n'en est rien pour ce qui concerne les moyens d'expression culturels (CD, concerts, livres...)

 

De la même manière que la loi interdit l'injure sur une personne ou un groupe de personne en raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une race, ou une religion, il convient que l'expression culturelle ne serve pas de prétexte à un véritable détournement de la loi.

 

 

 

Lionnel LUCA